Le blanchiment de dents est un soin dentaire permettant de recouvrer au mieux la blancheur de ses dents. Il peut couter une petite fortune selon l’expertise et le cadre sollicités. Il serait ainsi désolant que vos dents perdent à nouveau leur éclat en un laps de temps alors que vous n’êtes pas encore prêt à arrêter de fumer. Toutefois, on se pose souvent l’épineuse question de savoir si l’on peut fumer après un blanchiment de dents sans risques ? Et si oui, quand le faire donc ? On vous dit tout dans cet article.

Observer un délai minimum de 48 heures

Si vous avez une fois subi un soin de blanchiment dentaire que ce soit avec un kit blanchiment dentaire ou à l’hôpital, vous savez d’ores-et-déjà que la période post blanchiment dentaire est la plus sensible. C’est également la période plus décisive pour maintenir des dents toutes blanches sur le long terme. En principe, l’interdiction de fumer fait aussi partie des proscriptions. Cependant, si vous n’en êtes pas encore à l’étape d’en finir avec le tabac, il est important de respecter un minimum de 48 heures sans fumer. Cette précaution compte beaucoup pour le maintien de la blancheur de vos dents. En effet, la nicotine est l’un des agents favorables au jaunissement des dents. Toutefois, si vous êtes un gros fumeur, il existe des règles à respecter absolument si vous tenez à fumer après un blanchiment dentaire.

Brossez-vous régulièrement les dents

Si le brossage régulier des dents est recommandé pour tous pour une bonne hygiène dentaire, ceux qui ont subi un blanchiment dentaire en l’occurrence les fumeurs doivent faire preuve d’encore plus de rigueur. Vous devez vous brosser fréquemment sinon, au moins deux fois par jour afin d’éliminer au mieux les traces de dépôt de nicotine qui pourraient se fixer à vos dents. Nous vous recommandons aussi de vous procurer sur ordonnance un dentifrice dédié à la suppression de tâches sur les dents de fumeurs.

Utilisez des techniques de blanchiment au quotidien pour une bonne hygiène bucco-dentaire

C:\Users\Utilisateur\AppData\Local\Microsoft\Windows\INetCache\Content.Word\a_bicarbonate_2.jpg

Que vous ayez eu recours à un blanchiment dentaire en cabinet, dans un bar à sourire ou chez une esthéticienne, il est aussi impératif d’avoir connaissance de quelques astuces pour maintenir des dents blanches surtout quand vous continuez de fumer. Il s’agit entre autres des bandes blanchissantes qui sont simples d’utilisation et disponibles dans tous les magasins. Il en est de même pour la soie dentaire qui doit être utilisée régulièrement (au moins deux fois par jour) pour éliminer toute trace de dépôt laissée par la nicotine ou d’autres aliments. Vous pouvez aussi vous procurer du bicarbonate et en faire de la pâte avec quelques gouttes de peroxyde d’hydrogène. Ce type de brossage permet de conserver au mieux la blancheur de ses dents de fumeur. En dépit de toutes ces précautions que vous pouvez prendre quand bien même vous continuez de fumer après votre blanchiment, vous devez consulter fréquemment votre dentiste. Ce dernier pourra vous suivre de près et vous alerter quant à un arrêt imminent de fumer.

Notre site Lashlift France est spécialisé dans le rehaussement de cils ou lash lift en particulier et dans la beauté et cosmétique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Offre de bienvenue :
ça vous dit un Code de 10% ?
Nous vous l'envoyons instantanément par mail !
    RECEVOIR MON CODE