contre-indication-rehaussement-de-cils

Dans cet article nous allons aborder les contre-indications au rehaussement de cils (lash lift en anglais). Si votre situation correspond à ce qui est cité dans cette liste, il est fortement recommandé de ne pas faire un rehaussement de cils.

Avant tout, qu’est-ce qu’une contre-indication exactement ?

Une contre-indication est une condition qui permet au client d’être considéré comme inapte à un traitement.

Dans le cas du rehaussement de cils

  • Kystes
  • La blépharite
  • Chimiothérapie
  • Maladies de la peau, traumatismes, coupures, abrasions, brûlures et gonflements dans la région immédiate.
  • Cils faibles ou trop fins  
  • Troubles cutanés dans la région générale des yeux (dermatite, xanthélasma et syringome)
  • Infections oculaires telles que l’impétigo ou la conjonctivite.
  • Inflammation des yeux comme l’uvéite
  • Opérations récentes au tour des yeux, de la tête ou du visage ou tissu cicatriciel dans les zones immédiates
  • Des yeux larmoyants
  • Peau/yeux hypersensibles
  • Kératite (inflammation de la cornée de l’œil)
  • Alopécie (perte de cheveux)
  • Trichotillomanie (envie compulsive de s’arracher les cheveux)
  • Paralysie des cloches ou toute condition qui rend difficile la fermeture ou l’ouverture des yeux
  • Toute maladie ou trouble qui provoque des tremblements, des secousses ou des mouvements erratiques

Contre-indications et soins spéciaux qui nécessite l’avis d’un médecin généraliste

  • Syndrome de l’œil sec
  • Glaucome
  • Post chimiothérapie

Autres contre-indications pour le confort du client

  • Claustrophobie
  • Rhume des foins / rhinite   les yeux peuvent être larmoyants
  • Lentilles de contact   assurer le retrait avant l’intervention

Conclusion

La contre-indication au rehaussement de cils sont nombreuses et variés, il faut donc faire attention lorsqu’on souhaite réaliser cette prestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *